Mise au point quant à l’article de La Presse du 9 mai.

Mise au point – 9 mai 2024

 

Le financement nécessaire pour le déploiement des lieux de retour sera en place à brève échéance, comme il a été mentionné au journaliste, et les opérations à ce titre se poursuivent normalement. La lettre de garantie évoquée dans l’article ne constituait pas une condition essentielle à la mise en place de ce financement.

En outre, contrairement à ce que rapporte La Presse, l’intervention de la CNESST à notre lieu de retour de Granby, s’inscrit dans le cadre d’un dossier d’intervention standard et ne constitue pas une enquête. De plus, il faut rappeler que, contrairement à ce qu’écrivait La Presse le 24 avril dernier, les employés des lieux de retour n’ont jamais effectué de transferts de fonds ou manipulé de fortes sommes d’argent, et n’ont pas accès à ces équipements. Ces opérations sont présentement effectuées par une firme spécialisée.