La consigne, c'est sûr

La consigne, c’est sûr ?

Consignaction lance ce printemps une campagne médiatique pour sensibiliser la population à l’efficacité de la consigne. La campagne vise à rassurer les Québécois sur ce mode de récupération qui permet le recyclage à 100 % des bouteilles et des canettes consignées.

« Quand je rapporte ma bouteille et ma canette consignée chez le marchand, je suis sûr qu’elle sera recyclée à 100 % », clame la publicité diffusée sur plusieurs plateformes, incluant la télévision, la radio et les médias sociaux. Le message de Consignaction se conclut par la signature : « La consigne, c’est sûr. »

Pas de déchets, pas de gaspillage

« Nous pouvons faire entièrement confiance au système de consigne, qui recycle la totalité des contenants récupérés. Ce système est éprouvé depuis 35 ans. Rapporter ses contenants consignés au dépanneur ou au supermarché est une activité qui évite le gaspillage des ressources, et répond aux principes de l’économie circulaire », précise Normand Bisson, président de Consignaction.

Quelques faits et chiffres

Au Québec, Consignaction réussit bon an mal an à récupérer 76 % des contenants consignés en circulation. Cependant, chaque jour, plus de 1,3 million de bouteilles et de canettes consignées, qu’elles soient fabriquées de verre, de plastique ou d’aluminium, sont jetées et se retrouvent éventuellement au dépotoir.

  • Les canettes et les bouteilles consignées qui sont rapportées chez le marchand, sont recyclées à 100 %.
  • Une canette d’aluminium est recyclable à l’infini sans jamais perdre ses propriétés
  • La consigne permet de soutenir financièrement des organismes sociaux ou des personnes dans le besoin et a permis de créer des milliers d’emplois partout au Québec.
  • L’énergie économisée en recyclant une seule bouteille de plastique permet d’alimenter un ordinateur durant 25 minutes
  • Une bouteille de plastique peut mettre jusqu’à 400 ans pour se décomposer dans l’environnement.
  • Une canette d’aluminium met de 200 à 500 ans pour se décomposer dans l’environnement.

À propos de Consignaction

Consignaction a été instauré pas Boissons Gazeuses Environnement (BGE). L’organisme met de l’avant différents programmes et initiatives pour inciter les consommateurs et entreprises à récupérer les bouteilles et les canettes consignées et pour faciliter l’accès à différentes infrastructures de récupération de ces contenants.

À propos de la consigne

Le système de consigne québécois existe depuis 1984. Il s’agit d’un mode de récupération basé sur la perception provisoire d’un dépôt lors de la vente d’un contenant. Ce dépôt est remboursable afin d’inciter le consommateur à retourner son contenant pour qu’il soit récupéré et recyclé. Ainsi, un système de consignation ne représente aucun coût pour la personne qui retourne son contenant. C’est seulement celle qui choisit de jeter son contenant qui assume un coût financier. Au Québec, les contenants à remplissage unique de bière et de boissons gazeuses en aluminium, plastique et verre sont tous consignés. La consigne permet d’assurer que les contenants rapportés chez les marchands sont recyclés à 100 %.

Articles Récents