Consigner, récupérer ou recycler?

Plusieurs termes servent à décrire les activités liées au traitement des bouteilles et des canettes. Voici un petit lexique pour vous aider à vous y retrouver.

Consigne

Mode de récupération basé sur la perception provisoire d’un dépôt lors de la vente d’un contenant. Ce dépôt est remboursable afin d’inciter le consommateur à retourner son contenant pour qu’il soit récupéré et recyclé. Ainsi, un système de consignation ne représente aucun coût pour la personne qui retourne son contenant. C’est seulement celle qui choisit de jeter son contenant qui assume un coût financier. Au Québec, les canettes de bière et de boisson gazeuse en aluminium ainsi que les bouteilles de boisson gazeuse de verre ou de plastique sont consignées. La consigne permet d’assurer que les contenants rapportés chez les marchands sont recyclés à 100 %.

Récupération

Système mis en place par les embouteilleurs de boissons gazeuses et les brasseurs afin de récupérer l’ensemble des contenants retournés en magasin. Cette activité est régie par une entente avec Boissons Gazeuses Environnement et Recyc-Québec.

Conditionnement

Méthode de traitement des matières récupérées qui consiste à récupérer ou conditionner (déchiquetage, mise en ballots, broyage, etc.) les matières en vue de leur recyclage ou de leur valorisation.

Recyclage

Utilisation, dans un procédé manufacturier, d’une matière récupérée en remplacement d’une matière vierge. Les consommateurs ne recyclent donc pas leurs contenants eux-mêmes, ils les confient à des entreprises qui s’en chargeront.

Bac de consigne ou boîte de consigne

Contenant dans lequel sont déposés exclusivement les contenants consignés. On en trouve dans les commerces et entreprises et dans des lieux publics. Les bacs de consigne sont distribués par Consignaction et ses partenaires.

Bac de récupération ou boîte de récupération

Ce terme était initialement utilisé pour identifier les « bacs de consigne » alors que le terme « bac de recyclage » était utilisé par la collecte sélective. Cette industrie ayant graduellement délaissé le terme « bac de recyclage » pour choisir le terme « bac de récupération », nous avons choisi d’utiliser le terme « bac de consigne » pour éviter la confusion dans les communications.

La définition québécoise du « bac de récupération » est donc un contenant dans lequel sont déposés les contenants non consignés, les emballages en verre, plastique et métal, le papier et le carton pour traitement par la collecte sélective.

Centre de tri

Entreprise effectuant le tri de matières résiduelles, notamment des matières recyclables issues de la collecte sélective, en vue de leur recyclage ou leur valorisation.

Collecte sélective

Mode de récupération qui permet de cueillir des matières résiduelles comme le papier, le carton, verre, le plastique et le métal, pour en favoriser le recyclage ou la valorisation.

Contenant à remplissage unique

Contenant dont les caractéristiques et les propriétés font qu’il ne peut être réutilisé aux mêmes fins pour lesquelles il a été conçu à l’origine. Aussi appelé CRU, il est le seul contenant faisant partie de la consigne publique en ce moment. Lorsqu’un CRU est consigné, il est consigné selon la loi et il doit porter la mention « consignée Québec refund » accompagnée de la valeur de la consigne. Il est habituellement en plastique, en aluminium ou en verre. Il peut également être en métal.

Contenant à remplissage multiple

Appelé aussi CRM, c’est un contenant dont les caractéristiques et les propriétés font qu’il peut être réutilisé un minimum de 10 fois aux mêmes fins pour lesquelles il a été conçu à l’origine. Il fait l’objet d’une consigne privée (entente entre le distributeur et les détaillants) et ne porte donc pas la mention « consignée Québec refund ». Les CRM sont tous des bouteilles de verre et la très grande majorité sont des contenants de bière ou des produits de type coolers.

Gobeuse

Appareils de récupération automatisées des canettes et bouteilles de plastique consignées que l’on retrouve généralement à l’entrée des supermarchés. Ces appareils permettent de simplifier le retour des contenants en magasins et les écrasent pour qu’ils prennent moins d’espace.

Valorisation

Terme générique qui englobe l’ensemble des techniques qui permettent de donner une valeur aux matières résiduelles, autre que le réemploi ou le recyclage, dans le but de les détourner de l’élimination. Par exemple, incinérer des matières afin de générer de l’énergie.